La chaire de recherche :
Politiques éducatives et mobilité sociale

Un partenariat avec la Fondation Ardian, PSE et la DEPP

Portée par Luc Behaghel (PSE, INRAE) et Julien Grenet (PSE, CNRS), cette Chaire a pour ambition de mettre en lumière les mécanismes de l’accès inégal à l’éducation et de déterminer les politiques et les actions susceptibles de les corriger.

Le soutien de tels projets est au cœur de l’action de la Fondation Ardian qui « porte sur l’aide aux enfants et aux jeunes afin qu’ils puissent se projeter dans l’avenir et qu’ils prennent conscience de leur propre potentiel » selon les précisions apportées par Yann Bak, Président de la Fondation Ardian.   « Nous sommes fiers de soutenir la Chaire qui contribuera à améliorer les connaissances en matière de mobilité sociale pour une société plus inclusive. »

L’éducation est un sujet de premier ordre pour les sociétés contemporaines. Les politiques éducatives et l’évolution des acquis scolaires expliquent en grande partie le niveau de croissance et de prospérité des pays. Au niveau individuel, l’éducation est un déterminant crucial, non seulement des salaires et des situations d’emploi, mais aussi de la santé et du bien-être. Cependant, à l’intérieur des sociétés, il subsiste de forts écarts dans l’accès à l’éducation, que la pandémie de Covid-19 est venue à la fois souligner et creuser.

En France, il faudrait «180 années » ou 6 générations pour qu'un descendant de famille pauvre atteigne le revenu moyen

1 élève sur 5 ne sait pas lire à la fin du primaire en France

80,000 jeunes quittent le système scolaire français sans diplôme chaque année

fondation ardian rouge fond transparent.